Les livres sont partout : Candide de Voltaire dans The Nines

J’ai récemment regardé The Nines, et je serais sûrement passée à côté de la lecture de Ryan Reynolds dans le film si Hope Davis ne fournissait pas le titre.

Dans le film, Ryan Reynolds joue trois personnes différentes – un acteur, un scénariste, et un concepteur de jeux vidéos -, dont les vies sont connectées. C’est quand il est l’acteur Gary qu’il lit Candide de Voltaire, lecture que je croyais quasi obligatoire au lycée, mais il se trouve que j’ai une amie qui a fait Bac L qui ne l’a pas lu (il semble que la politique littéraire soit que les professeurs semblent considérer que les élèves sont censés avoir déjà lu certains livres – dixit une autre de mes connaissances qui a fait aussi L).

Il y a en tout cas dans ce choix littéraire un double sens qui se construit sur l’histoire que le film raconte, explorant l’idée du « meilleur des mondes possibles » de Leibniz que Voltaire satirise dans Candide.

Sarah : « The best of all possible worlds. »
Gary : Okay.
Sarah : Voltaire, Candide. Are you actually reading it?
Gary : I thought I was.

Publicités

2 réflexions sur “Les livres sont partout : Candide de Voltaire dans The Nines

  1. Tiens, ça me fait penser que j’ai mis de côté ce film, sans avoir pris le temps de le regarder, les vacances qui arrivent vont être parfaites pour ça 🙂

    • Le film est sympa. J’ai beaucoup aimé la dynamique entre Ryan Reynolds et Melissa McCarthy, les deux acteurs fonctionnent parfaitement bien ensemble, drôles, justes et touchants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s