Une introduction à … Powers

En pleine lecture de Powers: The Definitive Collection Vol. 4 (Hardcover), et après avoir terminé le dernier tome de The Boys sorti chez nous, je me suis dit que je tenais là deux séries dont il est quelque peu nécessaire d’offrir une petite mise en bouche avant de plonger dedans ! Après tout, ce blog n’a pas encore deux mois, ce qui fait qu’il faut quand même présenter un minimum les séries qui vont agrémenter son contenu à des intervalles différents.

Powers, la série de Brian Michael Bendis (auteur) et Michael Avon Oeming (dessinateur), ouvre ainsi le bal.

Presentation

Who Killed Retro Girl ? C’est la première question que la série posera, et que les détectives Walker et Pilgrim vont devoir résoudre. Il s’agit de leur première affaire ensemble. Ils sont enquêteurs à la division Powers, ce qui signifie qu’ils ne travaillent que sur des affaires qui sont liés aux Powers – soit des gens avec des super pouvoirs.

Powers prend donc place dans un monde similaire au nôtre, si ce n’est qu’il y a des personnes qui ont des super pouvoirs. Ce n’est pas pour cela qu’ils sont différents de nous, à vrai dire, comme la série prend le point de vue policier, il y a une réelle sensation (au delà du côté super-héroïque) qu’il s’agit de gens ordinaires.

La série se dote régulièrement d’allures de whodunnit ? et reprend des concepts familiers qui sont appliqués à ceux qui ont des pouvoirs. On passe alors sur la fascination qui peut naitre autour d’une figure connue, ou de l’exploitation de l’image. Nous avons des groupies, mais aussi du comportement de stars insatisfaites au programme. D’après les dires de Bendis (il sait mieux que personne,  n’est-ce pas ?), chaque arc a son origine dans l’univers musical (histoire connue ou icône).

Les personnages principaux :

Christian Walker
Détective homicide à la division Powers.

Sombre, ténébreux et mystérieux.
Grosse lacune pour communiquer.
Connait bien l’univers des Powers à cause de son histoire personnelle.

Deena Pilgrim
Détective homicide à la division Powers.
Débute la série en tant que rookie.

Drôle, spontanée et mystérieuse.
Fort penchant pour dire des choses pouvant être choquante.

Un avis global

Je ne vais pas vous cacher que Powers est une de mes séries préférées. Entre cop show noir et humour franc, exploitation des médias et enquêtes plutôt bien ficelées, j’aime le mélange, le dynamisme et les personnages. Il faut aussi dire que Pilgrim occupe une place particulière dans mon cœur en la matière, vu qu’elle est un de mes personnages de comic book, toute série confondue.  J’aime le fait que cela aille continuellement de l’avant, et les liens entre les histoires passées qui se créent.

Ce qu’il faut savoir … ou, où j’en suis actuellement

Il est évident que ce qui suit révèle des éléments importants de l’histoire que je déconseille de lire si vous ne voulez strictement rien savoir de ce qui arrive dans Powers – tome 1 à 7, ce qui correspond à tout ce qui est sorti en France à l’heure actuelle apparemment.

La série a donc levé une grosse partie du voile autour de son personnage masculin principal. Christian Walker était avant un super-héros du nom de Diamond, et il est devenu officier de police après avoir perdu ses pouvoirs. Malgré cela, il est resté en contact avec la communauté des super-héros, ayant même une relation avec une ex-collègue, qui va malheureusement trouver la mort. Walker est présent sur Terre depuis l’âge de Cro-Magnon, mais il ne se souvient pas de toute sa très longue existence.

Deena Pilgrim se définit principalement par son franc-parler et la passion qu’elle peut mettre dans ses propos et ses actes – en plus d’avoir un con comme petit ami. Elle rencontre quelques difficultés à communiquer avec Walker à différents moments de la série, car il ne lui dit rien sur lui.

Sans entrer dans les tenants et aboutissants, leur dernière enquête s’est très mal terminée, soit sur une explosion massive, qui a poussé le gouvernement à déclarer les Powers illégaux.

C’est donc là-dessus que se terminait Powers: The Definitive Collection Vol. 3. On se retrouve donc bientôt pour parler de la suite de la série !

Publicités

Une réflexion sur “Une introduction à … Powers

  1. Pingback: 30 Days Of Comic Books : 14 – Favorite book of your favorite writer « Le Royaume de Blanche Neige

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s