Les livres sont partout : Great Expectations et Sense And Sensibility dans Skins

Skins (made in UK) nous offre plus d’un livre à la fois dans l’épisode dédiée à Grace (5.07). L’histoire s’articule d’ailleurs en grande partie autour de la mise en scène de la pièce Twelfth Night (La Nuit des rois) de William Shakespeare, pour clairement coller au monde poétique dans lequel évolue l’adolescente. Même si je regrette que Grace ne fut pas plus approfondie, et soit restée finalement légèrement trop uni-dimensionnelle, j’ai trouvé l’univers du personnage plutôt attachant.

On avait découvert le personnage avant tout à travers la danse classique au tout début, et il n’y a rien de vraiment surprenant à ce que le tableau culturel soit complété par des classiques littéraires anglais, dont Les Grandes Espérances (Great Expectations) de Charles Dickens et Raison et sentiments (Sense and Sensibility) de Jane Austen, qu’elle va balancée dans la pièce par dépit. La réalité n’est pas aussi belle que le monde de l’imaginaire, et aussi naif (ou légèrement déprimant) que cela puisse sonner, j’ai aisément connectée avec les sentiments du personnage à ce niveau-là.

You told me everything was going to be OK as long as I tried. All these stories, all these lies I believed. Great Expectations : lies. Sense And Sensibility : lies. I believed it all and now I’m miserable. And it’s your fault.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s