Les chroniques de MacKayla Lane, Tome 2 : Fièvre rouge

Après Fièvre noire, Les Chroniques de MacKayla Lane continuent dans Fièvre rouge (il n’y a pas de quoi être fier pour les titres !).

Après avoir fait connaissance avec les personnages principaux (Mac et Jéricho, tout particulièrement), la série poursuit son exploration de l’univers de notre héroïne sur un schéma hautement similaire, et qui peine principalement à construire une histoire sur le tome. En gros, je ne savais pas trop dans quelle direction le livre voulait aller au début, avant de saisir qu’il se dirige tout simplement vers les tomes 3, 4 et 5 (l’intrigue qu’on pourrait qualifier de propre à ce livre prend corps assez tardivement).

Mac est persuadée d’avoir découvert qui a tué sa sœur, et pense encore à obtenir une vengeance, mais ses motivations se doivent clairement d’être rappelées, car elle a tendance à être prise dans les griffes de ceux qui ont un combat bien mieux défini, même quand on ne le connait pas. En gros, ce qui anime les autres m’est apparu beaucoup plus palpable. Un petit rappel en début du livre au sujet du journal de sa sœur Alina, et un énième plongeon dans un enchainement d’évènements pour l’éloigner du précieux (ce qui est peu nécessaire, elle n’a aucune piste sur le sujet), et Mac n’a plus trop le temps de penser à ce qu’elle est censée faire.

La construction narrative est semblable au premier dans le sens où à l’image de ce dernier, Fièvre rouge fait énormément monter la sauce dans sa dernière partie pour pousser Mac à se surpasser, et se termine de façon quasi similaire, si ce n’est avec une variante illustrant que tout ce qu’à vécue l’héroïne a eu un impact.

Le livre reste plaisant à lire, malgré une mise en route plutôt lente, et le tout est superbement soutenu par ses personnages secondaires – à commencer par le toujours aussi mystérieux Jéricho Barrons, personnage dont j’ai réellement envie d’en savoir plus. Fièvre rouge étoffe quand même de façon notable l’univers et possède suffisamment de  bons moments pour me donner envie de poursuivre l’aventure (mais pas tout de suite).

Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 2 : Fièvre rouge de Karen Marie Moning aux édtions J’ai lu / 440 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s