Ch-ch-changes

Au cas où vous ne le sauriez pas, je suis une personne assez instable et une runaway professionnelle. Ce n’est pas le genre de choses que j’écris souvent, mais j’ai passé une grande partie de mon existence à fuir plutôt qu’à risquer l’échec et entre nous, cela ne m’a pas beaucoup réussi. Pour ne rien arranger, je tends à être rapidement insatisfaite, ce qui me pousse à vouloir revoir ma copie, à faire des plans sur la comète, puis à tout simplement abandonner. Et, je ne parle pas d’un plan de conquête du monde là, mais de trucs on ne peut plus bateau tel qu’un blog.

Ceux qui m’auront suivie d’un blog à l’autre (peu, logiquement, il n’y a quasiment personne ici) connaissent donc ma manie d’ouvrir et de fermer cet espace dit personnel. En fait, je suis toujours ébahie par ceux qui font des messages pour célébrer leurs 5 ou 7 ans. Quelle stabilité ou ténacité ! J’aime que les choses changent (sur le blog), je jette tout à la poubelle quand cela ne me plait plus, je m’arrête, je finis par reprendre pour une raison à moitié obscure, et tout recommencer. C’est un cercle vicieux que je n’arrive pas à briser.

Le pire dans tout cela est que si cela affectait mon univers bloguesque (qui est assez éparpillé, ce qui n’aide certainement pas à la survie du lieu en question), mes activités sur la toile ont aussi fini par affecter mon hobby personnel : l’écriture. Avant, j’arrivais à écrire des romans. Ce n’était pas forcément bon, mais je faisais cela, car cela me plaisait, et je pouvais avoir la satisfaction d’avoir écris 200 pages word quoi.

Aujourd’hui, j’aimerais recommencer sans lâcher après 10 pages. Je déteste tout ce que j’écris, encore plus qu’avant. Bien sûr, c’est pire en cette période avec la dépression de fin d’année qui vient s’installer. Tout semble amplifié, et je sais pertinemment que ce n’est que moi et personne d’autre et que tout ce que j’ai à faire c’est arrêter, changer d’idées, changer ce que je fais. J’imagine que la fatigue amplifie le phénomène. Je prends certaines choses trop à cœur, et il n’y a rien de pire dans l’existence que trop réfléchir et se poser trop de questions. Il y a plus d’angoisses que de bonnes choses qui en découlent – en tout cas pour moi. Le pire étant que j’ai toujours énormément envie d’écrire quand j’ai le moral dans les chaussettes – d’où le fait que je vous en parle là.

Quoi qu’il en soit, me voilà encore dans une de ces périodes où j’ai envie d’arrêter. Pas que je sois très active, c’est juste un sentiment persistant qui finira forcément par passer. La plupart des blogueurs l’ont, bien que je ne sache pas du tout comment quelqu’un qui tient un blog depuis 7 ans fait pour résister aux chants des sirènes.

Je résiste donc, car je sais que cela ne me mènera nulle part de céder. Je risque par contre de prendre un peu mes distances. Moi qui comptais tenter de me remettre à bloguer, c’est raté ! Mais, avec un peu de chance, je reviendrais en force.

Publicités

6 réflexions sur “Ch-ch-changes

  1. Oooh ba crotte, je te comprends bien en tout cas, juste avant mes photos de voyage j’ai été à deux doigts d’envoyer tout le blog à la benne! Comme toi, je déteste ces fins d’année, et c’est pire chaque année… C’est dommage pour ton écriture, la baisse de moral n’aide jamais pour les projets, mais il faut persévérer… Et tu reviens en force ici, ou ailleurs, quand tu veux, dès que tu peux!

    • Des fois, je me dis que c’est fou que je me prenne autant la tête pour un blog, insatisfaite du nom, du contenu, et tout le tralala. M’enfin ! C’est cool si les photos de voyages ont pu te redonner goût au blog alors. Et puis, crotte aux fins d’années alors ! Quoi qu’il arrive, je te tiens au courant.

  2. Je comprends les questions et autres prises de tête, liées au blog, je les vis aussi. J’ai souvent envie de tout changer, je râle, tempête … Et je finis toujours par y revenir parce que je crois que j’aime trop ça pour laisser tomber l’aventure ;).

    • Tu es sur le même blog depuis un moment, non ? En fait, je ne sais pas comment tu fais :). Je crois d’ailleurs qu’il y a longtemps que j’ai laissé un commentaire. Le temps file en ce moment et généralement je fais cela très rapidement.

  3. Bonjour, on ne se connaît pas mais ce n’est pas grave, cet article me parle très fort. J’ai toujours eu envie d’avoir un beau blog que les gens aimeraient visiter. J’en avais un plus jeune qui a tenu quand même quelques mois. Puis plus rien et depuis environ un an, j’en fais un, puis pas assez de visites, de commentaires ou alors, je veux le voir et mes articles ont disparu tout seuls, ou je n’aime pas la déco etc et résultat, je le supprime. La fin de cette année est un moment très difficile pour moi, mais pour une fois, mon blog (que je trouve assez joli, même si je suis très éparpillée dans le choix de mes sujets) m’aide à ne pas m’effondrer totalement. Mais je dois avouer que je me demande comment les gens arrivent parfois à tenir tant d’années et à avoir autant de succès.
    J’espère que tu trouveras ce qu’il te faut pour passer en douceur le cap de fin d’année.
    @+

    • C’est gentil d’avoir laisser un commentaire car cela fait toujours plaisir (et cela m’a permis de découvrir ton blog). J’espère en tout cas pour toi que les choses vont aller en s’améliorant … Ah, cette maudite fin d’année ! C’est bien si le blog t’aide et personnellement, moi j’aime bien quand c’est éparpillé dans les sujets.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s