Ready for 2012 ?

Un phénomène étrange semble se passer une fois que Noël est terminé : j’attends l’année suivante. Il y a quand même une semaine qui sépare du changement d’année, mais c’est un peu comme avec les vacances, les jours qui restent ne sont justement plus que cela.

L’année n’a pas tant de valeur que cela, outre pour mon programme télévisuel, mais que je le veuille ou non, j’ai quand même tendance à être attaché à ce bloc de temps ; cela ne change rien à mon existence, et pourtant …

Malgré tout, cela reste pratique. Qui dit nouvelle année peut aussi dire nouveau départ. Il est parfois difficile à se pousser à faire des choses et les résolutions sont là pour cela. C’est finalement la ligne de départ, une fixe sur laquelle il est plus facile de s’installer que tout autre, car on ne l’a pas choisi. Quelqu’un l’a fait pour nous.

Peut-être à cause de la façon que ma mère a de se fixer sur ce qui ne va pas et que très rarement sur ce qui va, j’ai rapidement pris mes distances avec les bilans existentiels. Aller de l’avant est toujours préférable et le passé est le passé (c’est d’une logique implacable).

Alors, j’attends 2012. J’ai toujours tendance à prendre quelques résolutions, non pas pour les tenir (certaines oui, certaines non), mais parce que je pense qu’il est bon de se fixer des buts et d’essayer, de vouloir. Tant pis si cela rate. Même pas besoin d’y coller le mot résolution, c’est simplement le moment idéal pour créer des changements, se fixer des objectifs, anéantir de mauvaises habitudes, repartir du bon pied si un nouveau départ est nécessaire et arrêter de tourner autour du pot.

Certains disent qu’il ne faut pas voir trop grand pour pouvoir les réaliser. Personnellement, je pense qu’il faut savoir voir petit et grand. Le petit pour y venir à bout dans l’année, le grand pour continuer à espérer et à tenter. Cela peut demander beaucoup de patience et plusieurs années. Et alors ? Je n’ai rendez-vous qu’avec la Faucheuse jusqu’à preuve du contraire et si elle passe, cela n’aura rien changé pour moi.

Enfin, même si j’attends 2012, je dois bien dire que j’ai toujours plein de trucs à faire en ces derniers jours de 2011 et que voilà quelque chose que j’aimerais énormément l’année prochaine : plus de temps. Malheureusement, elle ne fera encore que 365 jours.

Publicités

4 réflexions sur “Ready for 2012 ?

  1. Cette semaine d’entre-deux est une douce parenthèse entre livres et programmes tv de saison, avec dvd à glisser dans la soirée.

    Je suis d’accord avec toi, il faut se fixer des objectifs, petits et grands, on fait ce que l’on peut pour s’y tenir. Ce que j’aime faire, c’est revenir sur les bonnes choses. Les mauvaises ? J’ai tendance à les oublier ;).

    Très bon passage à la nouvelle année !

  2. L’année prochaine (euh, demain ?), j’ai envie de prendre un nouveau départ. J’ai déjà quelques idées comme : cesser de râler pour des bêtises et positiver. Envoyer mes cartes de voeux aussi.
    Je te souhaite de passer un bon réveillon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s