Parfois, je crois qu’internet m’en veut

Je n’ai pas pris beaucoup de résolutions cette année, les 2-3 que j’ai noté dans un coin de ma tête me paraisse bien suffisantes. Il y a aussi une voix intérieure qui me dit que si je pouvais traverser 2012 – et les années à venir – avec plus de sérénité, ce serait une bonne chose.

Au fond de moi bouillonne un être violent qui n’a pas le cœur (comprendre l’organe qui n’est pas très performant) pour faire du sport et dépenser toute cette foutue énergie négative. J’aimerais être plus calme, moins m’énerver pour un rien, et réussir à passer outre certaines choses.

Il ne s’agit même pas de réflexions ou de dialogues qui me visent. Avec internet aujourd’hui, on lit des tas de trucs. Honnêtement, si de nature, je ne suis pas en communion avec la société, le web tend à me rappeler trop régulièrement pourquoi. Il joue avec mes nerfs comme ce n’est pas permis. J’ai beau ne pas être concernée, sporadiquement, j’ai l’impression qu’on me prend vraiment, mais alors vraiment, pour une idiote !

Je n’ai même pas d’exemples concrets à fournir, car c’est juste un commentaire, un tweet, un texte par-ci par là qui croise par inadvertance ou non ma route et qui a tendance à faire ressortir les effets de cette alignement de planètes qui me fait réagir avec tant de force (assurément, je ne vois pas ce que cela peut être d’autres). J’aimerais avoir une bonne raison de réagir parfois avec autant d’impulsion, mais même pas. Tant pis pour moi !

Alors voilà, j’avais sûrement juste besoin de l’écrire et d’évacuer un peu de ce stress que j’aimerais jeter par la fenêtre,  être en paix avec moi-même et tout le tralala. Et je ne connais pas meilleur moyen de le faire que d’écrire, justement (ou d’aller se vider la tête avec un livre ou devant la télévision, ce que je vais faire de suite pardi !) …

Publicités

2 réflexions sur “Parfois, je crois qu’internet m’en veut

  1. Ma grande résolution de cette année est de ne plus râler, mais j’ai du mal à m’y tenir. Moi aussi je bouillonne de ce je ne sais quoi de négatif et parfois agressif et je ne sais pas d’où ça provient ! Alors j’espère changer ça, en commençant par moins râler et par être plus positive. La prochaine étape ce sera d’être sereine.

    • J’ai lu un article qui parlait des résolutions et que des études montraient qu’il y avait plus de chance de succès en prenant des non-résolutions. En gros, au lieu de diminuer, il fallait rester à la même quantité et que, naturellement, on allait diminuer (si on parle de cigarettes, par exemple). Je ne sais pas trop comment on peut appliquer cela à des réactions émotionnelles, mais j’admets que j’ai tendance à noter que, quand je me dis que je vais arrêter, je continue toujours. Quand je me dis que je vais arrêter de réagir au quart de tour, ça rate magistralement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s