Se soigner

Aujourd’hui, je suis allée chez le dentiste. Cela mérite d’être marqué, ce n’était pas arrivé depuis 2005 (c’est lui qui me l’a dit). Il semble plutôt satisfait de l’état de mes dents vu le nombre d’années qui s’est passé, bien que j’y allais pour une douleur qui, comble, ne s’est pas manifestée ce matin, et n’est apparemment pas vraiment existante. En gros, il m’a trouvé quelque chose (je ne suis pas surprise), mais pas là où je pensais. Bien entendu, j’en ai pour plusieurs séances.

Le problème est que, en plus de la dent, il se trouve que j’ai des problèmes à l’estomac et que j’ai un goût un peu ignoble dans la bouche (cela a diminué, ce qui n’est pas un mal) et je salive beaucoup (ce qui est on ne peut plus désagréable).

Comme vous m’avez déjà entendue me plaindre sur ma santé, ou en tout cas le mal de dos, vous allez finir par croire que je suis une de ces malades qui se complait dans la maladie.

Il se trouve qu’en fait, j’évite du mieux que je peux d’aller voir un médecin, qu’importe sa spécialité. Je ne suis pas du tout une mauvaise patiente, au contraire, je suis plutôt sage, et si je viens, c’est que j’ai quelque chose. Les deux dernières fois que j’ai dû aller voir mon généraliste, c’était pour une otite (les antibiotiques, c’est obligatoire).

Peut-être que si je devais changer un petit quelque chose dans mon quotidien, cela serait de prendre un peu soin de moi, car je ne pratique pas beaucoup. Il y a des femmes – et des hommes, ne faisons pas de favoritismes – qui aime s’occuper d’eux. Des heures dans la salle de bains et tout le tralala. De leur santé, de leur beauté. Pas moi. Je suis un vrai cas de ce côté là.

Tout ceci a eu quelques avantages avec les années : mon système immunitaire semble s’être renforcé alors que tout le reste s’est détérioré. Je n’attrape plus de rhumes ou de mal de gorge au quart de tour (je porte beaucoup de foulard pour contrer ce dernier point). Par contre, j’ai des insomnies régulièrement, des problèmes de dos, et semble-t-il aussi, des problèmes d’estomacs. On blague (ou non) en me disant que c’est l’âge. On ne vous dit pas que cela va vous tomber dessus si tôt ce genre de conneries, la génétique aidant bien sur certains points.

Quoi qu’il en soit, ce mois de janvier n’aura alors pas été très mirobolant. À quelques jours près, je peux l’écrire. J’ai été complètement fatiguée au tout début, pour en être approximativement là où j’en suis maintenant (soit encore fatiguée, mais j’ai du me lever plus tôt qu’à l’accoutumée ce matin) et pas soignée.

J’ai donc décidé d’emprunter la voie de la guérison. Je ne suis pas contentée d’aller voir mon dentiste, j’ai aussi changé la chaise de mon bureau, et c’est juste merveilleux, vous ne pouvez pas savoir. Pour la suite, on verra bien. Un problème à la fois, et je me suis penchée sur deux aujourd’hui. Ce n’est pas si mal.

Publicités

4 réflexions sur “Se soigner

  1. Tu as bien raison de ne t’occuper que d’un problème à la fois. C’est petit à petit que tout ira mieux.
    En tout cas, je te comprends, travaillant dans le domaine médical (mais je ne suis ni médecin, ni infirmière), plus je peux éviter de me rendre chez un médecin mieux c’est. Je les vois assez souvent comme ça et je suis bien souvent déçue du résultat.
    Bizz
    ps: je déteste aller chez le dentiste, j’ai horreur des bruits qu’on y entend.

    • Ce n’est pas rassurant tout cela lol ! Il est vrai que les bruits ne sont pas très rassurants par moment. Le mien a presque plus peur de me faire mal que moi qu’il me fasse mal.

  2. Malheureusement, j’aurais pu écrire ce billet. Je dis malheureusement parce que c’est bien dommage de ne pas prendre soin de soi. Je ne vais pas te blâmer évidemment puisque j’ai tendance à faire pareil. Cela dit, tout comme toi, je suis en train d’essayer de pallier à cette mauvaise habitude que de tout laisser traîner. Le premier pas fut aussi le dentiste fin 2011 auquel je n’avais pas rendu visite depuis un peu trop longtemps ^^’. J’ai encore d’autres petits soucis à régler mais j’y vais petit à petit, comme toi. Un pas de plus, c’est toujours ça de gagné 😉

    • A croire que le premier pas vers le dentiste est le plus facile. Pas de précipitation en tout cas et méthodes douces requises si possible. Et au final, une bonne santé ! Je ne suis pas convaincue de réussir à faire entrer dans ma caboche qu’il n’y a pas de mal à s’occuper de soi et que je peux prendre le temps, mais ça ne coûte pas grand chose d’essayer un peu. Si tu trouves la formule pour y parvenir, fais moi signe 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s