Des fameux canards

Il fut un temps où j’achetais Picsou Magazine car, voyez-vous, ce bon vieux oncle Picsou était mon personnage préféré. Je ne sais pas combien de fois j’ai pu lire ceux que je possède (qui ne sont pas trop nombreux en fait). En ce temps-là, j’avais tendance à trouver Mickey relativement chiant, à l’exception peut-être dans Mickey Detective (j’en ai quelques-uns). Je ne sais pas si cela a changé pour tout dire.

Quoi qu’il en soit, depuis décembre 2010, Glénat sort La dynastie Donald Duck, une intégrale du travail de Carl Barks.Autant vous dire que cela me faisait de l’oeil, mais à plus de 25 euros le tome et pris dans d’autres achats de lecture, j’ai raté le train, mais cela ne m’empêche pas de me décider à le prendre en marche. En effet, au lieu de commencer dès le début de la publication, je me suis dit que j’allais me procurer le dernier en date, le tome 6 (1955-1956) qui est sorti il y a quelques jours. J’espère pouvoir continuer et combler mon trou de façon plus ou moins progressive, bien que cela risque d’être assez long, car j’ai toujours d’autres BDs à acheter.

L’ouvrage fait un peu moins de 400 pages et m’attend donc sagement, le temps que je finisse A Clash of Kings pour lequel il me reste moins de 100 pages maintenant – et dont je parlerais alors bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s