Hier

Il y avait le monsieur avec son tracteur qui était en train de couper l’herbe, mais il n’était pas encore passé par là. Donc, il ne pleuvait pas encore, l’herbe était encore haute, les pâquerettes bien présentes, et quelques oiseaux qui trainaient dans le coin – comme c’est souvent le cas. Je me suis approchée trop vite, par contre, je l’ai fait partir. Tant pis pour ma pomme !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s