Not A Traveller Here

À un moment donné dans le temps, il a été établi que l’être humain devait voyager. Je ne parle pas pour sa survie, mais pour visiter et découvrir monts et merveilles. Le tout, grâce à Eurocard Mastercard (hey, c’est ce que j’ai !).

Je ne sais pas trop qui est le responsable, mais j’en veux approximativement à tous les autres gens qui croient que c’est un besoin vital à l’existence. En fait, j’ai tendance à être naturellement agacée par toute personne qui croit détenir la formule secrète de la vie, comme s’il y avait un guide de petites choses à accomplir. L’univers s’en fout que l’on fasse tout cela, pourquoi quelqu’un croit bon alors de devoir me signifier que je devrais le faire ?

Comprenez moi bien, j’aime voyager et je suis ravie pour toutes les personnes qui le font – et surtout, qui le font bien. Seulement, moi et mon argent sommes en conflit ouvert sur pratiquement tout, à l’exception de l’achat de bande dessinées (n’allez pas me demander pourquoi, je n’en sais rien). Pour le coup, je ne voyage pas particulièrement et je ne le vis pas mal du tout. Pour être honnête, je m’en contrefiche la plupart du temps. Dans la vie, j’essaie du mieux que je peux de trouver la formule magique à mon propre bonheur et celle-ci ne dépendant pas des voyages, c’est du superficiel à ce stade. On verra cela si un jour je fais fortune, et encore …

En attendant, il y a une idée qui circule comme quoi il faut voir le monde. Ce n’estpourtant pas une nécessite pour le comprendre. Il n’y a rien de mal à ne pas en faire, ou à en faire pour ce que cela importe. J’aimerais juste qu’on arrête de faire croire que c’est un pré-requis, que l’on doit tous ressentir ce besoin ultime d’aller voir les pyramides.

Il n’y a pas besoin de voyager, ni de rêver de voyager. Chacun a ses envies dans la vie et personne ne devrait penser qu’il détient la liste ultime de celle des autres. On peut avoir vu le monde sans que cela n’apporte quoi que ce soit si, au fond, cela ne nous intéresse pas.

Il n’y a pas de bucket list unique, l’important est de faire ce que l’on veut ou de tenter de le faire, selon ses propres intérêts. Je veux juste qu’on arrête de me dire que le voyage est si primordial à mon épanouissement personnel, car ce n’est pas vraiment le cas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s