Wolverine and The X-Men Vol. 1

Récemment, un schisme a eu lieu chez les X-Men. Scott Summers est donc resté sur Utopia, alors que Wolverine est retourné à Westchester pour rouvrir l’école. Il a donc fallu reconstruire et moderniser pour que The Jean Grey School For Higher Learning puisse accueillir de jeunes mutants.

Wolverine and The X-Men est alors un nouveau point d’entrée dans l’univers des X-Men, ce qui était parfait dans mon cas, après de multiples années sans en lire. Ma précédente tentative n’avait pas été très concluante (et l’intrigue était moyennement à la hauteur). Jason Aaron lance la série en ramenant sur un territoire familier, mais tout nouveau, ce que je trouvais particulièrement attirant.

Logan est donc, contre toute attente, le directeur improbable d’une école – le jour ; la nuit, il fait approximativement ce qu’il fait de mieux, soit sortir les griffes là où on a besoin de lui (cet homme ne dort pas, du moins je ne le crois pas). Il est épaulé par Kitty Pride, qui est la directrice. On retrouve aussi The Beast, Iceman ou encore Rachel Grey.

C’est le premier jour d’école et forcément tout va partir de travers, entre la visite de deux employés du département de l’éducation qui sont là pour voir le lieu et le retour du Hellfire Club, dirigé par un gamin de 12 ans.

Aaron semble décider à utiliser de vieux éléments, jonglant entre l’absurdité et le délire, épaulé par des lignes de dialogues assez percutantes. De ce côté-là, les professeurs ont leur moment, mais c’est bel et bien les jeunes étudiants qui m’ont le plus séduit. Et là, Aaron apporte du lourd, Logan étant prêt à tenter à sauver les âmes les plus désespérées qui soit.

C’est, par moment, un peu le bordel, l’école étant quasiment détruite, et il faut quand même jongler avec une riche palette de personnages. Au cœur de l’action, il y a clairement des réglages à faire, qui sont bien moins importants quand Aaron s’amuse à ce que ces mutants se renvoient la balle.

En tout cas, Wolverine and The X-Men Vol.1 permet de mettre le pied à l’étrier en découvrant une grosse partie des personnages qui doivent peupler la série et le ton que celle-ci aura.

La première intrigue se résout par ailleurs à la fin du troisième numéro, ce qui fait que le quatrième permet de se poser temporairement avant de lancer l’intrigue suivante – dans le prochaine volume, prévu pour septembre (entre temps, il y aura Wolverine and the X-Men: Alpha & Omega. Je serais en tout cas au rendez-vous pour poursuivre cette aventure.

À noter qu’en France, Wolverine and The X-Men sera publié dans le magazine Wolverine.

Informations techniques

Titre : Wolverine and The X-Men Vol. 1 (Issue 1-4)
Par : Jason Aaron, Chris Bachalo et Nick Bradshaw
Langue : anglais
Disponible sur The Book Depositary ou Amazon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s