La BD du mercredi – Toxic Planet (3 tomes)

Après Scarlet et Deadpool Corps, je quitte l’univers du comic book en faveur de la bande dessinée franco-belge avec Toxic Planet. Je me suis donc replongée dans la série écologique de David Ratte, dont je n’avais justement pas lu le dernier tome. Maintenant c’est fait !

On vous l’avait bien dit ! A force de faire tourner les usines à fond et de polluer sans réfléchir, tout le monde est obligé de porter des masques à gaz. ET c’est pas prêt de s’arranger… Bienvenue sur Toxic Planet !

Toxic Planet se déroule dans un futur plus ou moins proche, où tout le monde porte des masque à gaz et où les ordures et la pollution ont détruit la nature. Nous y suivons Sam qui travaille à l’usine et qui partage sa vie avec une jolie blonde dont il n’a vu le visage qu’une fois. Sam est né dans ce monde et n’a pas grand-chose à en redire, à la différence de son collègue Tran, un écolo, une espèce rare sur cette planète polluée.

Toxic Planet est une série de sketches courts qui s’amuse donc à faire rire à travers les excès de la planète. Son message est simple, sa mise en scène efficace, au point que l’écolo qui dort en moi s’est un peu réveillée à cette relecture. Je suis plus ou moins responsable à ce niveau-là, je sais qu’il y a des choses que je pourrais améliorer, et je sais aussi que j’en fais d’autres de la façon la plus naturelle qui soit (je suis toujours étonnée que ce ne soit pas le cas d’autres). En tout cas, cela faisait longtemps qu’un message de ce genre avait réussi à me (re)sensibiliser au sujet, Toxic Planet est donc toujours efficace dans ce domaine.

En tout cas, la série l’est encore dans ces débuts, car plus Toxic Planet avance, plus Ratte perd de sa fraicheur dans son écriture pour en devenir à un certain niveau plus condescendant. La force de la BD et de son premier tome, c’est bel et bien son ton léger, son approche originale et l’absence de leçon de morale malgré le monde qui est dépeint. Après tout, la série arrive à pointer avec une certaine finesse aussi les excès des défenseurs écologiques, ce qui est plutôt bien vu dans un monde si pollué. Qui plus est, le dessin est vraiment très agréable.

Seulement, à chaque tome qui passe, Ratte maitrise de plus en plus sa narration, mais se fait aussi involontairement plus jugeur qu’observateur, quittant – surtout dans le dernier tome – le plan écologique pour y délivrer des sketches à tendance politique franchement dispensable. L’ajout de la gamine (la sœur de Sam) est sympathique, mais si elle n’est pas dénuée de charme, elle n’apporte pas nécessairement grand-chose à la série.

C’est donc plutôt bien que Toxic Planet se soit arrêtée après trois tomes, le dernier n’étant plus aussi enthousiasmant que les deux précédents, qui étaient vraiment drôles et efficaces.

Malgré la (petite) déception qui a accompagné la lecture du dernier tome, j’ai donc pris un grand plaisir à me replonger dans les deux premiers. La série mérite encore largement d’être découverte.

Informations Techniques

Titre : Toxic Planet
Par : David Ratte
Langue : français
Disponible sur Amazon // À noter au passage que Paquet semble avoir prévu une intégrale de la série pour le 20 juin.

Retrouvez toutes les autres BD du mercredi chez Mango.

Publicités

4 réflexions sur “La BD du mercredi – Toxic Planet (3 tomes)

    • Je ne suis pas non plus BD à sketches. La série est assez courte, le premier tome particulièrement, car les sketches n’occupent qu’une moitié de page ; il y a un petit sketch (ou petite histoire, je ne sais comment cela s’appelle) qui se déroule sur l’autre partie de la page sur tout le tome, cela réduit quelque peu le contenu. Plus on avance dans la série et plus les sketches sont connectés les uns aux autres, donc il y a une véritable narration de construite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s