La BD du mercredi – Hellblazer : Toutes ses machines

Ce que je savais de John Constantine, le héros de Hellblazer, je le tenais de l’adaptation avec Keanu Reeves, et entre nous, cela fait tellement longtemps que j’ai vu le film que je m’en souviens à peine.

De toute façon, cela n’a, d’après ce qui m’en reste, pas grand-chose à voir. En attendant, j’ai donc décidé de découvrir un peu de quoi il retournait et j’ai choisi Toutes ses machines pour faire connaissance avec le personnage, une histoire de Mike Carey et Leonardo Manco – avec une citation de Neil Gaiman sur la couverture, sûrement pour, à l’époque de sa sortie (2007), séduire les amateurs qui ne connaissaient pas le personnage.

Passons. John Constantine est un magicien qui est appelé par une ancienne connaissance quand sa fille est victime d’une épidémie qui plonge les gens dans le coma. Phénomène étrange, donc, que va devoir percer Constantine, en pourchassant un démon et en créant des alliances et en mentant autant qu’il peut pour duper.

J’ai eu un peu de mal à trouver mes marques, ne serait-ce car l’univers de Constantine n’est pas extrêmement facile à cerner. Il pratique la magie noire, il fume, il boit, il porte superbement bien le trench-coat, mais ce n’est pas pour autant aisé de comprendre les règles de son univers. L’homme en lui-même n’est pas non plus des plus faciles à cerner, majoritairement froid, tout aussi franc, mais cela s’accorde très bien avec ce qu’il fait. On obtient ainsi quelque chose qui est assez sombre, voir glauque par certains aspects, qui veut donc jouer avec les peurs et qui se déroulent parmi les plus basses classes sociales, histoire d’amplifier le phénomène.

J’imagine que si on connait le personnage et son background, Toutes ses machines n’étant bien évidemment pas le commencement, cela doit être plus facile. Il m’a fallu un léger temps d’adaptation, j’ai été un peu dérouté au début, mais après cela, j’avoue que l’approche plus qu’adulte et le ton différent a fini par me conquérir à un certain niveau. Je ne lis pas beaucoup de choses de ce style, ce qui fait que je suis plutôt attirée et motivée à en découvrir un peu plus, ne serait-ce que pour me faire un avis plus tranché sur Constantine – et la série Hellblazer.

J’en reparlerais donc, dans un avenir incertain, pour signifier mon évolution là-dessus et délivrer une opinion plus prononcé.

Informations techniques

Titre : John Constantine Hellblazer : Toutes ses machines
Par : Mike Carey et Leonardo Manco
Langue : français
Si je ne fais pas erreur, il n’est plus édité, mais il est sûrement disponible d’occasion et dans des boutiques qui en ont encore en stock.

Retrouvez toutes les autres BD du mercredi chez Mango.

Publicités

6 réflexions sur “La BD du mercredi – Hellblazer : Toutes ses machines

  1. Je vais attendre que tu te fasses une opinion plus assurée et que tu nous en fasses part car pour le moment , je ne me rends pas très bien compte de ce dont il s’agit exactement. A suivre donc.

  2. Je n’ai pas trouvé l’occasion de me pencher réellement sur cette série, de voir ce qu’elle vaut, et quelles sont ses bonnes périodes. Il faudra que je prenne le temps un jour…

  3. @jerome : dans ces cas-là, je pense en effet qu’il vaut mieux passer son chemin ; il y a quand même quelques pointes d’humour (même si c’est plus de l’humour noir, au vu de l’ambiance générale).
    @Noukette : Le film date de 2005 maintenant, mais j’avoue ne pas me souvenir s’il avait été discret ou non. C’est mon genre, donc ça m’intéresse forcément, mais après, va savoir ! Je peux comprendre que cela ne soit pas trop ta tasse de thé.
    @Sara : le film n’est pas réputé pour être fidèle et l’univers de la BD m’est apparu plus complexe.
    @mangolila : oui, c’est mieux ainsi. Je préfère sincèrement en découvrir plus avant de me prononcer définitivement.
    @Yaneck : j’entends assez rarement parlé de la série, donc je ne sais pas trop non plus quelles sont ses bonnes ou mauvaises périodes. C’est de l’emprunt dans le cas présent, j’y vais donc à l’aveuglette, on verra ce que cela donne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s