La BD du mercredi – The Boys, tome 14 : préparation propre et planification

The Boys, pour les non initiés, est une série de Garth Ennis à ne pas mettre dans les mains des âmes sensibles (il y a un logo pour lecteurs avertis et c’est bien justifié). L’histoire se déroule dans un monde où les super-héros existent, ils ont été créés par Vought-American, une entreprise qui produit un sérum qui leur fournit des super-pouvoirs. C’est donc une véritable industrie qui se cache derrière les exploits des super-héros et tout cela dissimule une vérité bien moins glorieuse, avec de l’abus de pouvoir et de l’irresponsabilité à tous les niveaux.

Il y a multiples équipes de super-héros, dont la principale se nomme les « Sept », et ils sont les cibles des « Boys », un petit groupe financé par la CIA qui est composé de Billy Butcher, P’tit Hughie, la Crème, le Français et la Fille – leur boulot à eux étant de surveiller, contrôler et neutraliser si nécessaire.

13 tomes plus tard … la confrontation entre les « Boys » et les « Sept » est toujours attendu et … elle n’aura pas vraiment lieu ici. Rien de surprenant, surtout après le tome 13, une minisérie entièrement tourné sur les aventures de Hughie en Ecosse et qui était bien trop longue pour son propre bien.

« Préparation propre et planification » porte très bien son titre, car c’est exactement ce que fait ce tome, ni plus, ni moins. On pourrait presque voir les roues de la machine s’aligner, prête à démarrer à la fin. Ce n’est pas plus mal, car l’impatience se fait sentir et on tourne depuis trop longtemps autour des secrets de Butcher, ce qui est assez lassant – on est dans le plein faux non-dit à ce stade.

Pour en arriver là quand même, on a le droit à un début de récit un peu poussif avant de virer sur de grosses négociations et de la manipulation politique. D’une certaine manière, cela permet de rester concentrer et de développer un peu la tension qui se propage partout : parmi les Sept et parmi les Boys. Du côté de Vought-American, Jessica Bradley monte les échelons et elle se révèle assez ambitieuse sans être exempts d’émotions. J’aime beaucoup le regard que le personnage apporte, toujours avec ce professionnalisme, une dose de réflexion bienvenue et un esprit d’initiative qui sert le récit.

En somme, The Boys se poursuit et on approche doucement du moment où tout risque d’exploser.

Informations techniques

Titre: The Boys, Tome 14 : Préparation propre et planification
Par : Garth Ennis, Russ Braun
Langue : français
The Boys, tome 14 : préparation propre et planificationest disponible sur Amazon.

Retrouvez toutes les autres BD du mercredi chez Mango.

Publicités

6 réflexions sur “La BD du mercredi – The Boys, tome 14 : préparation propre et planification

    • J’aurais dû, je pense, le signifier dans l’article, mais il se trouve que c’est un tome très posé à ce niveau-là, mais The Boys est particulièrement violente et chargée sexuellement parlant, cela fait partie de son identité à part entière. Je ne suis pas sûre que tu adhères à ce genre de choses ; j’avoue ne pas trop connaitre ton univers, mais The Boys m’apparait très éloigné de ce que tu lis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s