The Walking Dead ou la fin d’une aventure (La BD du mercredi)

Profitant d’un prêt vacances plus important et plus long à médiathèque, j’ai emprunté les tomes 11 et 12 de The Walking Dead. Voilà déjà quelque temps que mon intérêt pour la série a plus que diminué et j’ai officiellement décidé, après la lecture de ces deux tomes, de stopper l’aventure The Walking Dead.

Pour tout dire, j’avais déjà envisagé d’arrêter un peu plus tôt dans la série, mais suite à un tome qui promettait quelques changements, j’avais poursuivi. Seulement, après tant de numéros, je suis arrivée à la conclusion que Kirkman avait un schéma qui se répétait et que, personnellement, il ne me satisfaisait pas – ou plus.

Pourtant, au départ, j’avais été plutôt convaincue par The Walking Dead. On faisait connaissance avec Rick Grimes, un policier qui sort du coma pour découvrir un monde post-apocalyptique où les zombies sont partout. Rick va prendre la route pour retrouver sa femme et son fils. De là, il prend la tête d’un groupe qui tente de survivre. Seulement, la menace réelle n’est pas forcément les morts, mais les vivants.

Ainsi, Kirkman va vite établir son style personnel, qui consiste à zigouiller à intervalles réguliers des protagonistes qui se déplacent, s’installent quelque part durant un temps plus ou moins long, pour être obligés de repartir à un moment ou un autre. L’auteur sème les cadavres, autant tués par les zombies que par d’autres humains dans un monde où l’homme peut laisser exprimer ce qu’il y a de pire en lui sans forcément craindre quelque chose.

Malheureusement aussi, les protagonistes aiment se plaindre. Leur instinct de survie laisse parfois à désirer, de même que leur incapacité à totalement accepter la réalité dans laquelle ils vivent. Je dois bien dire que, plus que tout, c’est bien les complaintes et la pseudo analyse psychologique des personnages qui a régulièrement mis mes nerfs à l’épreuve. Chaque décision, chaque mouvement doit être décrypté, analysé, compris pour voir si oui ou non celui qui a agi est encore du bon côté de la barrière, soit n’est pas encore retourné aux instincts les plus primaires qui sommeillent en lui.

Trop régulièrement à mon goût, les personnages se prennent la tête pour rien ou pour trop de choses, incapable plus ou moins de régler leur échelle de valeur aux nouvelles règles qui régissent le monde dans lequel ils sont. Pour ne rien arranger, Kirkman prend donc un malin plaisir à tuer les personnages au point qu’il n’y a plus aucune émotion. La gratuité est régulièrement de mise, possiblement avec une volonté de surprendre ou de choquer, mais je ne ressens rien ; enfin, pas totalement, car pour les deux derniers tomes, c’était de l’exaspération.

Pour autant, cela ne veut pas dire que la série n’a pas eu de bons moments, à l’image du passage du gouverneur qui est sûrement l’arc le plus maitrisé et le plus marquant de la série (de ce que j’ai lu). Seulement, à ce stade, ce n’est plus suffisant pour justifier que je continue à m’y investir. Je suis de nature curieuse et cela, parfois, a pour effet de me faire poursuivre une œuvre au-delà de mon réel plaisir. C’est le cas ici. Alors, pour moi, l’aventure The Walking Dead est terminée (en tout cas sur papier, je poursuis à la télé !).

Informations techniques

Titre: The Walking Dead
Par : Robert Kirkma, Charlie Adlard
Langue : français
La série The Walking Dead est disponible sur Donner un nom à votre lien.

Retrouvez toutes les autres BD du mercredi chez Mango.

Publicités

2 réflexions sur “The Walking Dead ou la fin d’une aventure (La BD du mercredi)

  1. Ce que tu dis là ne m’étonne pas trop. J’ai beaucoup aimé les premiers albums mais c’est devenu trop répétitif pour moi aussi et j’ai abandonné bien avant le tome 11; Dommage car la série promettait mieux .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s