My World of Comic Books : Sans Issue, de Robert Crumb (La BD du mercredi)

Robert Crumb est considéré comme le fondateur du Comix underground et sa figure la plus proéminente.  Et comme il y a un début à tout, j’ai lu ma première bande dessinée écrite et dessinée par Crumb il n’y a pas très longtemps.

J’ai pris bien entendu ce qui était à ma médiathèque, soit « Sans Issue », un recueil d’histoires parues entre 1967 et 1992 à teneur très pessimiste.

Au total, « Sans Issue », c’est 80 pages qui reviennent sur la conception existentielle de la vie selon l’homme, entre son ego, sa vie sociale, sa perception limitée du monde qui l’entoure. Il n’y a rien de mieux pour confronter l’homme à ses peurs les plus primaires et à son insignifiance que cela. L’ouvrage progresse à sa façon, à travers multiples histoires qui mettent en scène Mister Natural, tête d’oignon ou encore des ovnis pour passer en revue la condition humaine.

Attention au moral, il pourrait en prendre un coup, surtout que Crumb possède un regard des plus francs sur les choses de la vie, confrontant les peurs intérieures qui ne sont pas si souvent que cela exprimé à voix haute. Malgré tout, je n’ai pas terminé au fond du gouffre cette lecture, car il y a bel et bien de l’humour dans « Sans Issue », mes histoires préférées étant celle avec les ovnis.

L’air de rien et malgré le sujet, l’ouvrage se lit très bien. Certaines histoires sont plus intéressantes que d’autres, mais l’assemblage est très bien fait. J’avoue par contre que le dessin de Crumb n’est pas ce que je préfère, sans pour autant que cela soit un problème. Cela se marie très bien avec son style d’écriture, alors dans l’ensemble, cela ne m’a pas gênée, à l’exception de « Les gens… faut les aimer ! », avec des gens entassés au bord de la mer (bien que c’est assez impressionnant d’accumuler tant de visages dans une même case).

« Sans Issue » permet en tout cas de plonger dans l’univers de Robert Crumb et d’y trouver rapidement ses marques. Son approche peut se révéler des plus déprimantes, mais j’ai bien aimé, j’ai trouvé que cela se lisait très bien, avec ses moments étrangement drôles et des constats assez réalistes malgré une tendance à être assez extrémiste.

Informations techniques

Titre: Sans issue
Par: Robert Crumb
Langue : français
La série est en vente sur Amazon

Retrouvez toutes les autres BD du mercredi chez Mango.

Publicités

5 réflexions sur “My World of Comic Books : Sans Issue, de Robert Crumb (La BD du mercredi)

  1. Je n’ai pas toujours été convaincu par le travail de Crumb (même si je suis loin d’avoir tout lu). En tout cas j’aime beaucoup son trait qui se reonnaît toujours au 1er coup d’oeil.

  2. @Mango: le dessin ne m’attirait pas trop non plus, il a son style, c’est sûr, mais il va très bien avec l’oeuvre je trouve.
    @Jerome : en effet, le trait se reconnait bien.
    @Oliv : pour moi, cela fait juste un nom à enlever sur une longue liste !
    @Noukette : tout n’est pas fait pour être gai, mais si l’approche est pessimiste, il y a de bonnes notes d’humour dedans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s