The audience knows the truth

Hier soir, j’ai revu un de mes films préférés : The Prestige. Je ne sais pas combien de fois je l’ai vu, bien que je n’ai jamais pris le temps de lire le roman. Pour le coup, je ne sais pas trop si cette ligne de dialogue, située à la fin du film, est tiré du livre ou ne se trouve que dans le film, mais à elle toute seule, elle explique toute la symbolique de l’art, ou plutôt de la magie de l’art… le prestige.

You never understood, why we did this. The audience knows the truth: the world is simple. It’s miserable, solid all the way through. But if you could fool them, even for a second, then you can make them wonder, and then you… then you got to see something really special… you really don’t know?… it was… it was the look on their faces…

Publicités

3 réflexions sur “The audience knows the truth

    • Tu ne l’as pas revu depuis le cinéma ? Dans ces cas-là, un nouveau visionnage s’impose. À chaque fois, je vois les choses sous un nouvel angle, attirée par d’autres éléments, cernant de plus en plus la personnalité des personnages…

      Je sais que j’aurais déjà dû lire le livre depuis longtemps, il est sur ma liste en plus. J’ai noté que je mettais toujours bcp de temps à mettre le nez dans les romans qui ont inspiré mes films préférés (si je ne les ai pas lu avant).

      • Je vais le revoir c’est sûr (j’avais trouvé le truc, j’étais fière de moi), le livre est plutôt complémentaire et la fin est différente 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s