Criminal, tome 3 : morts en sursis (La BD du mercredi)

Série d’Ed Brubaker et Sean Phillips, Criminal est un polar qui repose sur les clichés du genre, tout en cherchant à rester crédible et réaliste. C’est donc avant tout une exploration de la psychologie des personnages aux destins croisés, soutenu par une maitrise narrative impressionnante.

Chaque tome de Criminal est indépendant, mais aussi complémentaire. En somme, pas besoin d’avoir lu les deux précédents pour saisir ce qui se déroule au sein de ce volet ; pour autant, Brubaker et Phillips continuent de tisser une toile, où l’on recroise les personnages pour dresser finement le portrait du milieu dans lequel se déroule le récit.

Morts en sursis raconte trois histoires indépendantes interconnectées qui se déroulent en 1972. On commence avec Jake « Gnarly » Brown, boxeur qui nous révèle comme Hydes est devenu le boss de la ville. Teegar, le père de Tracy Lawless, revient du Vietnam dans le second récit qui vient compléter un pan de l’intrigue : celui du braquage. Et, enfin, la troisième partie est consacrée à Danica, personnage qui aura connu Jake, Lawless et Hyde, sorte de dommage collatéral.

Chaque récit est comme une pièce du puzzle. On y découvre un pan différent grâce à ses personnages meurtris, profonds et étrangement attachants.

Le dessin réaliste de Phillips soutient le ton général de l’œuvre, et les jeux d’ombres sont parfaitement mis en valeur par la colorisation de Val Staples, qui appuie comme il faut sur la noirceur de l’œuvre.

Avec ce troisième tome, l’univers de Criminal s’enrichit et captive toujours autant.


Informations techniques

Titre :  Criminal, Tome 3 : Morts en sursis
Par: Ed Brubaker, Sean Phillips, Val Staples
Langue : français

La série est en vente sur Amazon.

Retrouvez toutes les autres BD du mercredi chez Mango.

Publicités

6 réflexions sur “Criminal, tome 3 : morts en sursis (La BD du mercredi)

  1. @jerome : J’avais bien aimé le tome 1. Plus je progresse dans la série et plus j’apprécie.
    @Mango : j’aime beaucoup la façon dont c’est construit, à la fois indépendant mais connecté. C’est vraiment bien fait. Si tu as l’occasion d’en lire, j’aimerais beaucoup avoir ton opinion dessus.
    @Cristie : je ne suis pas très fan de la couverture, mais les dessins vont vraiment bien avec le ton de l’oeuvre.
    @Noukette : il en faut pour tout le monde, comme on dit. Il ne faut pas se forcer quand ça ne nous branche pas.
    @Yvan : comme tu le dis, incontournable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s