Le Cycle de l’Assassin royal en 30 questions

Quand on fait les choses tranquillement, mais sûrement, on finit par toucher au but. Je devrais me répéter cette phrase plus souvent. Quoi qu’il en soit, je viens de terminer ma relecture du Cycle de L’Assassin Royal débuté en juillet dernier. Pour l’occasion, je me suis inspirée du concept d’un « 30 Days » et pour être précise, celui de Hunger Games – ayant chapardé l’idée chez Île de Glace . J’ai effectué des modifications pour coller à l’univers de la série et ne pas avoir à répondre à une ou deux questions que je jugeais non pertinentes. Cela n’en devient pas pour autant plus facile, je vous assure.

Avant toute chose, L’Assassin Royal raconte l’histoire de Fitz, fils bâtard du roi-servant Chevalerie dont l’arrivée à la cour des Six-Duchés va bouleverser l’ordre en place. La jeune homme va se retrouver au cœur de multiples intrigues politiques quand il est formé à devenir assassin pour son roi.

Et maintenant, je me lance dans l’aventure…

1. Personnage masculin préféré : Vérité. Cela ne peut pas être Fitz, il est trop stupide ! 😀
2. Personnage féminin préféré : Astérie ou Kettricken, cela dépendant des moments.
Pour les deux : Le Fou, vu que son sexe n’est pas explicite.
3. Personnage masculin que vous aimez le moins : sûrement l’un de ces personnages secondaires qui ont été formé à l’Art avec Fitz. (La mémoire des noms me fait défaut sur le coup)
4. Personnage féminin que vous aimez le moins : Molly. Il faut dire que je n’adhère pas du tout à la romance avec Fitz. C’était déjà le cas à ma première lecture. Mon point de vue sur le sujet n’a pas bougé. J’ai toujours trouvé que c’était un des gros points faibles de la série.
5. Personnage que vous haïssez, mais que tout le monde aime : je ne sais pas trop de quoi il retourne parmi les lecteurs. Honnêtement, aucun dans le sens où comme c’est le point de vue de Fitz, difficile d’avoir de gros développements sur certains protagonistes.
6. Personnage que vous aimez, mais que tout le monde déteste : Royal, qui est détesté par la plupart des personnages.
7. Votre scène de bataille préférée : difficile à dire. J’ai tendance à préféré les batailles plus frontales, où Fitz se retrouvait à faire face avec Œil de Nuit au danger plus que celle qui sont plus grosses.
8. Une scène qui vous a fait rire : la rencontre entre Patience et Fitz.
9. Une scène qui vous a fait pleurer : je n’ai pas souvenir avoir pleuré.
10. Le personnage qui vous ressemble le plus : pas la moindre idée !
11. Votre citation préférée : « Leave the pain behind and let your life be your own again. There is a place where all time is now, and the choices are simple and always your own. Wolves have no kings. »
12. Quelque chose que vous détestez dans la série : la façon dont Robin Hobb utilise par moment l’art pour que Fitz assiste à certaines scènes juste pour que l’on sache ce qui se passe avec les autres personnages. Cela m’a particulièrement agacée dans le troisième livre. Pas très loin derrière (mais vraiment pas très loin), la stupidité de Fitz qui atteint un niveau incroyable par moment !
13. Un personnage que vous aurez souhaité qu’il ne meure pas : je n’ai pas souvenir avoir trouvé une mort inutile. S’il faut vraiment, je dirais Rurisk, car j’aurais bien aimé en savoir plus sur le personnage. Il aurait fallu le rencontrer plus tôt !
14. Un personnage que vous aurez souhaité qu’il meure : je ne crois pas que la mort d’un autre personnage aurait réellement servi le récit (à moins de tuer Molly, mais il n’y avait pas de raison particulière d’aller dans cette direction).
15. Le Vif ou L’art : les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Je dirais tout de même le Vif, il y a moins de chance d’être consumé et de se perdre soi-même.
16. Les Six Duchés ou Les Montagnes : Les Montagnes. Les vêtements semblent plus beaux, la vie plus respectueuse et épanouie – ou en tout cas, plus à mon goût.
17. Une question dont vous auriez aimé avoir la réponse : pas de question en particulier (ou alors j’ai oublié), mais peut-être en savoir plus sur Chevalerie. Même en pointant ses défauts, le personnage reste dépeint avec cet aura qu’on donne aux morts et j’aurais bien aimé aller au-delà.
18. La pire mort : la forgisation. Je ne sais pas si c’est la pire, mais c’est la plus évidente. Ce n’est pas la mort dans son sens le plus basique, mais c’est tout comme.
19. Une chanson qui vous rappelle la série : quelqu’un a fait une vidéo sur YouTube avec le morceau « Silk Road’ by Tan Dun & ‘Adiemus » du London Philharmonic Orchestra. Allons-y pour cela.
20. Votre duo favori : Fitz et Œil-de-Nuit.
21. Le duo que vous aimez le moins : Burrich et Molly.
22. Le duo que vous ne comprenez pas : aucun en particulier.
23. Votre livre préféré : J’hésite entre le premier et le second, la faute à la relecture, je dirais. Je n’aime pas le début de l’histoire, mais Robin Hobb ayant une tendance à se répéter à force que la série progresse, une fois passée le premier volume, le phénomène fait son apparition.
24. Votre personnage secondaire préféré : Umbre Tombétoile.
25. Le personnage secondaire que vous aimez le moins : Murfès, qui ne mérite pas le statut de personnage secondaire, mais tant pis !
26. Une scène de Assassin’s Apprentice : Du beurre et ça biche ! L’une des premières scènes entre le Fou et Fitz.
27. Une scène de A Royal Assassin : la mort du roi.
28. Une scène de A Assassin’s Quest : venant juste de le terminer, le réveil des dragons.
29. Ce que vous préférez dans toute la série : La relation le Fou/Fitz
30. Un livre à conseiller à ceux qui aiment la série : je ne vais pas faire très original, mais Game of Thrones, les deux séries ayant un certain nombre de ressemblances dans leurs concepts.

(Bonus) 31. Ce que je veux : j’avoue que je gardais un souvenir plus positif de la série, mais il faut aussi dire que cela fait maintenant très longtemps que je l’avais découverte. Je craignais aussi d’être déçue d’un bout à l’autre par la relecture. Ce n’est pas quelque chose que je fais beaucoup, faute de temps et cela se conclut rarement bien. Heureusement, ce ne fut pas le cas. Je dois bien avouer que cela offre un regard différent sur l’œuvre. Les années passent et la perception qu’on a de l’histoire est différente. Pour certains éléments en tout cas, cela a été bénéfique, même si j’aurais bien aimé que certaines choses que j’avais en mémoire soit modifié par cela. Je ne me rappelais pas à quel point Fitz pouvait être crétin (c’est affolant) ; je ne me souvenais pas non plus de la richesse d’autres protagonistes. Au final, L’Assassin Royal est une œuvre plus irrégulière que dans mes souvenirs, mais je ne regrette pas cette relecture.

Le découpage français de la série (celui que j’ai lu) :

Assassin’s Apprentice comprend L’Assassin royal, Tome 1 : L’apprenti assassin
A Royal Assassin comprend L’Assassin Royal, tome 2 : L’Assassin du roi et L’Assassin royal, tome 3 : La Nef du crépuscule
A Assassin’s Quest comprend L’Assassin royal, tome 4 : Le Poison de la vengeance, L’Assassin royal, tome 5 : La Voie magique et L’Assassin royal, tome 6 : La Reine solitaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s