A l’abordage ! (Black Sails)

Black Sails
Black Sails
Source : pirate-wanted.com

Malgré mon échec à terminer la lecture de « L’île au Trésor » (un jour, qui sait ?), je ne suis pas inconnue à l’univers de Robert Louis Stevenson, aimant bien les histoires de pirates. Plus d’une adaptation est donc passée sur ma télévision, sans compter d’autres œuvres qui ont exploré cet univers. C’est le cas, en partie, de Black Sails, série de Starz composée à ce jour d’une courte première saison (8 épisodes) diffusée en début d’année. L’histoire se passe donc avant que Jim Hawkins ne rencontre le fameux Long John Silver. Ici, nous sommes deux décennies avant les évènements du roman, durant l’âge d’or de la piraterie. Mélange de personnages fictifs et historiques, avec le Captain Flint à la recherche du Urca de Lima, Galion espagnol.

Si on passe au départ beaucoup de temps le pied à terre, Black Sails finit par trouver un excellent équilibre entre ses discussions « politiques » et son sens de l’aventure. Captain Flint (Toby Stephens est excellent) n’est pas à l’abri d’une mutinerie, John Silver ne déçoit pas avec son excellent instinct de survie, le Captain Vane devient étrangement fascinant, et les femmes (plus que présentes) travaillent dur pour réaliser leurs ambitions. Pour ne rien gâcher, les scènes de bateau se révèlent vraiment exaltantes.

La série sera de retour en 2015 pour une saison 2 un chouia plus longue (10 épisodes) et avec l’ajout de Ruper Penry-Jones au casting – tout ceci ne me déplaisant aucunement, vous l’avez deviné.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s